Bacs à graisses pour restaurants

Les bacs à graisses sont obligatoires

Le bac est destiné aux collectivités, restaurants commerciaux et aux laboratoires professionnels.
Bac à graisses étudié et construit en France.

Les restaurants, cuisines centrales et leurs satellites, les industries agro-alimentaires, traiteurs, charcutiers, pâtissiers, forains, cafétéria, offices, bateaux-restaurants, réceptifs provisoires, doivent installer des bacs à graisse !

En effet, les collectivités en charge des réseaux de collecte des eaux usées rendent obligatoire la pose et la maintenance de bacs à graisses pour les métiers de bouche, par leur règlement d’assainissement (en application du Code de la Santé Publique).

Le dimensionnement des bacs à graisses

Le dimensionnement des bacs à graisses est fonction du nombre de repas servis (ou portions produites) par jour, ainsi que du débit maximal instantané d’eaux usées qui les traverse.

L’installation des bacs à graisses

Les bacs à graisses doivent être positionnés, le plus en amont possible, sur le réseau d’eaux usées provenant des cuisines ou du laboratoire avant le raccordement au réseau collectif de collecte des eaux usées.

Le bac à graisses Delho est le moyen pour prétraiter les graisses.
Bac à graisses Delho

Les différents types de bacs à graisses

Il existe deux types de bac à graisses :

1. Les bacs à graisses classiques. De conception très ancienne, ces bacs à graisses sont très volumineux et ne peuvent être implantés qu’enterrés ou dans un sous-sol. Ils nécessitent des pompages mensuels (réglementation) très gênants pour l’exploitation et très couteux. De par leur conception, ces bacs à graisses ont une durée de vie limitée.

2. Les bacs à graisses à installer sous-plonge ou hors sol. De conception moderne, ils ne nécessitent pas de pompage et ont des dimensions 15 à 20 fois inférieures à celles des bacs à graisses classiques.

Ces bacs à graisses, du fait de leur faible encombrement, peuvent être installés en cuisine sans aucuns travaux particuliers de génie civil. Ils sont réalisés en acier inoxydable et ont une durée de vie quasi-illimitée.

Le bac à graisses DELHO GT-M

 

En inox, il a été pensé comme une machine de cuisine
Les eaux usées des cuisines chargées en graisses et en matières organiques sont épurées en traversant le bac séparateur DELHO GT-M.

Le bac à graisses DELHO GT-M est du type « à installer sous plonge ou hors sol ».

De conception très simple et très compact, il peut être placé sous les plonges, les tables de travail ou dans de tous petits emplacements.

Il est dimensionné pour permettre le traitement des effluents de cuisines jusqu’à l’équivalent de 200 couverts par jour, et ceci avec un rendement de séparation de 90 à 95 %. Il ne nécessite aucun apport d’énergie, la séparation des graisses s’opérant naturellement du fait de son dimensionnement.

Le bac à graisses DELHO GT-M est conçu comme une machine alimentaire :

La conception simple et hygiénique du bac à graisses DELHO GT-M permet un entretien très simple et non contraignant. Réalisé entièrement en acier inoxydable 304 L, il a été spécialement étudié de façon à ce qu’il soit facilement nettoyable : pas de mécanisme, pas de recoin, des surfaces lisses, une vidange totale, …

Le bac à graisses DELHO GT-M est entièrement conçu et fabriqué en France dans une usine spécialisée dans l’étude et la construction d’équipements en acier inoxydable destinés à l’agroalimentaire.

Le bac à graisses DELHO GT-M et le développement durable

Le bac séparateur de graisses Delho GT-M s’inscrit dans une démarche RSE.

Les bacs à graisses traditionnels qui doivent être pompés tous les mois entraînent une consommation d’énergie non renouvelable importante (transport, pompage, incinération de déchets ultimes). De plus, ils consomment une quantité d’eau non négligeable lors du pompage.

Le bac à graisses DELHO GT-M sépare et retient deux catégories de déchets :

  • Les déchets solides organiques qui sont retenus en entrée de machine.
  • Les huiles et graisses.

Ainsi, il permet de gérer de façon responsable ces déchets. Les huiles et graisses de même nature que les huiles alimentaires usagées (HAU), suivront le même cycle de collecte et de valorisation (Biodiesel ou méthanisation). Les déchets solides organiques, retirés des eaux usées pourront également faire l’objet d’une gestion dédiée.

Les séparateurs à graisses DELHO GT-M

Simples · Performants · Economiques